• Véronique Lanonne

À SA PLACE

Midi arrive, je me rends compte que, depuis quelques jours je ne me lève pas avant, de peur de perdre mon inspiration. J’écris sous la dictée de ma muse puis quand elle a fini de me zonzonner dans les oreilles, je me lève. Je file sous la douche et elle reprend. C’est pas le bon moment ! Mon rasoir tombe pour la vingtième fois et pour la vingtième et unième fois, irrémédiablement je le remets au même endroit. Et, je vous le donne en mille, il retombe. Je me rince. Je pose la bouteille de shampoing et re-re-boom.


J’ai engueulé mon rasoir. Je vous jure ! J’ai engueulé-mon-rasoir ! Une fois la colère passée, je le ramasse et je le colle ailleurs. Mais, y’a un truc qui me chiffonne. C’est pas sa place. Et là, ma muse se déchaîne : « Tu t’obstines, tu demandes un résultat différent et tu continues à commettre les mêmes erreurs. » Oui mais c’est sa place ! C’est pratique ! Je l’envoie se faire voir ailleurs.


Pendant que le séchoir s’agite elle continue : « Ce qui est simple et pratique n’est visiblement pas la bonne option » Moi, je pense loi de la gravité et elle, elle philosophe. On est vraiment en train de parler de mon rasoir là ? Faut croire que oui puisqu’elle enchaîne : « à sa place ? » J’ai pas envie, j’ai pas envie !!!!! Et là, elle me mouche en une phrase : « si ton rasoir était à sa juste place, il ne tomberait pas ».


J’ai posé mon séchoir. J’ai pris le rasoir et je l’ai mis sur le rebord de la baignoire. Pourvu que ce soit sa place !



Véronique Lanonne @2021

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'EX