• Véronique Lanonne

OXY

Tellement fatiguée de tout ça, qu’hier je me décide à coller mon séant devant Disney + histoire de me changer les idées. Rien de tel qu’une bonne histoire de Noël pour retrouver le sourire. Une histoire où tout finit bien. Dans l’amour, la bienveillance et la compassion. Un bon film à la con où personne ne meurt à la fin. Pop-corn grillé à souhait, télécommande à la main, je cherche mon bonheur dans la liste.


Je suis tombée, par mégarde sur Dopesick, enfin quand je dis par mégarde je vous mens, j’avais lu le résumé. Tiré du livre de la journaliste d’enquête Beth Macy, il retrace la commercialisation du fameux OxyContin et des rouages du système. On parle de trafic d’influence, de tests tronqués, de malversations au sein même de la FDA, fameuse agence gouvernementale qui donne les accréditations pour la mise sur le marché. On parle de manipulations, création de nouvelles pathologies, procédés marketing. Et ça tombe sec, des morts il en pleut. Je pleure évidemment.


Et là je repense au scandale du sang contaminé, au nuage de Tchernobyl, à la grippe H1 Nmachin et je disjoncte. Je sais je lis trop, je m’interroge trop. Alors je coupe tout et je vais me coucher. Au petit matin tout a presque disparu. Ils nous protègent.


Véronique Lanonne @2021

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

MARIE

PATOU