• Véronique Lanonne

LE DOUTE

La cinquième arrive et touche de plein fouet l’Europe, plus que bien protégée si on en croit les chiffres. Donc, pas de quoi en avoir peur. Et pourtant, ils s’affolent. Ils affolent. Alors que, dans le reste du monde, beaucoup n’ont pas accès à la fiole magique, nous on a du stock, tellement qu’on lance la troisième quasi-obligatoire. On remet les foutus masques et, par la même occasion, on va impliquer nos enfants. Ceux qui ne risquaient rien, avant. Juste une question si vous le permettez. Si la solution n’est pas efficace pourquoi s’entêter ? Et si elle l’est, pourquoi s’affoler ?


J’avoue, je ne suis ni médecin ni scientifique mais ça ne changerait rien, vu qu’eux aussi, sont perdus dans l’immensité corrompue de leurs professions. Les journalistes, nouveaux fonctionnaires d’États, nous baladent d’opinions divergentes en débats stériles, sans chercher vraiment la vérité. On me demande de croire, sans douter, d’avoir foi en eux car ils agissent pour mon bien. Mon bien, je m’en occupe seule. Ma foi c’est pas votre domaine de compétence. D’ailleurs à bien y regarder, il vous en reste très peu.


Dirigé, orienté, surveillé, le peuple est à la merci d’hommes corrompus. Et « être à la merci » c’est la dépendance totale.


Véronique Lanonne @2021

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

MARIE

PATOU