• Véronique Lanonne

LE MARCHÉ

Je n’avais pas prévu de le rencontrer là, en plein marché, les bras chargés d’un bouquet de pivoine et d’une multitude de victuailles en tout genre. Je m’étais cachée derrière l’étal du poissonnier en priant pour qu’il ne me voie pas. J’étais sortie de chez moi en jogging et j’avais caché la misère avec un long tee-shirt apportant à l’ensemble un sérieux air de négligé. Il avait mis sa tenue du dimanche. Une chemise en lin sur un jean délavé et des mocassins sans chaussettes. Sa barbe naissante faisait ressortir le gris de ses yeux. Maudit qu’il était beau. Et moi, je ne ressemblais à rien dans cet accoutrement.


J’étais accroupie en dessous du banc de poisson, ça sentait la marée. Je jetais un coup d’œil de temps à autre pour voir s’il s’éloignait mais il faisait la file au fromager d’en face. Je devais me sortir de là très vite. S’il lui restait des souvenirs de moi, de notre amour je ne voulais pas les gâcher. Je l’aimais encore. Je sentais mon cœur battre dans mon ventre et je transpirais sévère. Pour faire renaître une idylle de ses cendres j’aurais besoin d’un peu plus que d’un vieux jogging et d’une paire de claquette. Le poissonnier, bien occupé à servir ses clients, avait toutefois vu mon manège mais j’avais mis un doigt sur ma bouche l’intimant au secret. Il continuait à servir ses clients en m’enjambant quand c’était nécessaire.


Au moment où le poissonnier m’enjambait pour la énième fois avec un sachet de crevettes, il chancela, tenta de se rattraper avec le bac de morues posé sur des glaçons et tout chavira. La stupeur me fit me redresser immédiatement mais c’était déjà trop tard. Je ressemblais à une bouillabaisse vivante, l’odeur avec. Le marché jusque là animé, devint silencieux. Tous les regards étaient rivés sur moi ou sur la morue accrochée à mon chouchou. Paul ne faisait pas exception. Il plissa ses beaux yeux gris et lorsqu’enfin il me reconnut m’adressa le plus triste des sourires.

Parfois les cendres d’un amour restent des cendres.



Véronique Lanonne @2021

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'EX