• Véronique Lanonne

VOCATION

Je viens d’avoir mon troisième bon point du Maître, bientôt la surprise. J’ai hâte. Le Maître a dit que je me comportais bien. Je suis toutes les consignes. J’écoute en classe et je travaille. J’apprends l’histoire et, en ce moment, on travaille sur la révolution française. Le Maître dit que, grâce à eux, nous sommes enfin des hommes libres. Que le peuple a repris le pouvoir. J’avais envie de lui poser une question mais j’ai rien dit. Le Maître, il aime pas qu’on lui pose des questions qui font réfléchir. Je mets mon masque en classe et même à la récré pour qu’il soit bien content.


Maman a perdu son emploi hier. Elle travaillait à l’hôpital pis elle m’a parlé de « déstructuration » un truc comme ça, enfin, j’ai pas tout compris. Je l’entends pleurer le soir quand elle croit que je dors. Papa, lui, il a pris la poudre d’escampillette juste avant le confinement. Il avait peur de maman. Elle touchait des malades. À moi, maman, elle m’a jamais fait peur, sauf quand elle avait les yeux qui lui sortait de la tête tellement elle était épuisée. Mais elle me disait que la vocation c’est ce qui la tenait debout. Je sais pas ce que c’est la vocation mais ça a pas marché parce que maintenant qu’elle a plus de boulot, elle reste couchée.


J’ai plein de questions dans la tête mais je veux pas l’embêter. Je croyais qu’après la piqûre le monde reprendrait comme avant mais non. Diego c’est mon ami, il habite juste la porte à côté. Avant, on se voyait tous les jours mais depuis tout ça, son père y veut plus. Il me regarde de traviolle quand je joue dans la cage d’escalier. Hier, il m’a dit que ma maman était une meurtrière. Je pense qu’il avait trop bu. Maman elle tue personne parce que sa vocation c’était sauver.



Véronique Lanonne @2021

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

MARIE

PATOU