• Véronique Lanonne

PAS CE SOIR

Je n’irai pas. Pas ce soir. Ce n’est pas un plus-jamais mais c’est ce qui s’en rapproche le plus. J’ai lutté pour en arriver là. Dire non, alors que tout en moi hurle OUI JE LE VEUX. Courir à en perdre haleine et me jeter dans ses bras, dans ses draps. Oublier qu’il ne m’aime pas. Le laisser se servir de mon corps pour que le sien explose. En me disant qu’à l’usure… les mensonges qu’il dessine sur ma peau, au creux de mon âme, deviendront équivoques. J’en suis là. Je ne souhaite plus l’unisson. Il ne pourrait me l’offrir. J’espère l’hésitation.


Je m’accroche à des riens, pour en tisser des touts. Une main qui s’attarde. Des genoux qui se touchent. Des mots plein les yeux quand sa bouche est muette. Un appel, la nuit quand le désir tempête. Il n’a que moi. Il ne veut que moi. Et l’incertitude quand je raccroche. Qu’une autre coure éteindre son feu. Qu’il lui offre ce qu’il ne peut me donner. A la merci d’un amour onirique, je ne peux me résoudre à le quitter. Il ne m’aime pas et je l’aime pour deux. Il ne m’aime pas, il se sert de moi.

Je n’irai pas ce soir mais l’envie me consume. Il me supplie, je peine à résister. Je pense à ses mains, je pense à sa voix. Au toucher si subtil de ses doigts délicats. A ma peau qui toujours y succombe. A mon désir frustré de n’être pas aimée. Je n’irai pas ce soir satisfaire son ardeur. Pour que mon corps esseulé finisse par lui manquer.


Véronique Lanonne @2019

Paiement sécurisé

© 2020 par l'Amour du livre. Créé avec Wix.com